Cette idée vous trotte dans la tête depuis plusieurs années, mais où aller ? Sauter le pas paraît difficile …

Partir, oui ! mais pas n’importe comment !

Tout d’abord énumérons les freins au départ les plus cités :

Le travail

S’il n’y en avait qu’un à citer, ce serait bien celui là ! Si vous quitter votre emploi vous ne pourrez pas partir et retrouver un emploi en province – sauf en cas de mutation – s’avère ardu, surtout dans certaines branches professionnelles.

Quitter ses amis/sa famille

Il peut être aussi difficile pour certains de quitter leur entourage, se retrouver seul dans un endroit inconnu est effrayant et peut en stopper plus d’un.

Recommencer de zéro

C’est l’impression que cela donne lorsque l’on change de région. Il faut retrouver ses repères, c’est un peu paralysant au départ mais devient très excitant par la suite. Même prendre rendez-vous chez le médecin est source de recherches et de questionnements.

On connaît ce que l’on quitte pas ce que l’on retrouve

Et si la vie en province ne nous convenait pas ?! Mince tout ce bouleversement pour rien ! Cette vie peut ne pas vous convenir après tout ; peut-être n’est elle qu’un fantasme qui refait surface au moment de la rentrée avec la déprime du retour de vacances d’été…

Enfin qu’elles peuvent être vos motivations ?

Une vie plus saine, moins stressante

Les villes de provinces sont souvent plus cool, enfin les villes moyennes et petites, parce que si vous vous promenez à Tours ou  bordeaux par exemple on retrouve les mêmes désagréments que sur Paris.

Une vie moins chère

Il est sûr que si vous comparer les tarifs immobiliers de Paris avec ceux de Province, il n’y a pas photo ! Au niveau, des prix pour les courses alimentaires, il peut y avoir quelques différences.

Pouvoir vivre dans une maison avec jardin

Un apéro, un barbecue dans le jardin, une fois les beaux jours arrivés, le bonheur !

Avoir des écoles avec des classes moins surchargées, pour un meilleur apprentissage.

C’est vrai que c’est en général le cas, toujours pareil dans les petites et moyennes villes.

Alors me direz-vous, après ce petit constat, où voulez-vous en venir ? et bien moi, je fais partie des personnes qui l’on fait ! J’ai quitté Paris pour une vie en province, dans cette très agréable ville du Loir et Cher, Vendôme. Cela fait maintenant 5 ans et je ne regrette rien, bien au contraire.

Par ce Blog, j’aimerais vous présenter ma ville d’adoption, les plus, les moins (car il y en a un peu quand même). Vous donnez des infos pratiques afin de vous aider à sauter le pas ou non.

N’hésitez pas à me poser des questions, je tacherai d’y répondre le plus objectivement possible.

Hélène, Blog de Paris à Vendôme

4 Replies to “Quitter Paris pour la province, une idée folle ?

  1. Bonjour

    Je viens de trouver votre blog via votre compte Instagram. Nous souhaitons vivement quitter la capitale pour Vendome d’ici 1 ou 2 ans. Merci pour le partage.
    Aurelie

  2. Bravo, merci beaucoup pour votre blog. Nous sommes parisiens et nous nous posons les mêmes questions que vous, à l’époque ! Votre blog est excellent

Répondre à DeParisaVendome Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *