epicerie-solidaire-thore-la-rochette

J’ai profité du 1er Novembre et de l’ouverture de l’épicerie Le Comptoir des Cocottes pour m’y rendre et enfin découvrir la fameuse épicerie participative de Thoré-la-Rochette.

Petit rappel sur cette initiative Vendômoise

Suite à la fermeture de la dernière épicerie du village, Christine, Catherine et Agathe, les 3 Cocottes à l’origine du projet ont eu l’idée d’ouvrir une épicerie solidaire ne proposant que des produits locaux, majoritairement bio ou issus de l’agriculture sans pesticides. 

Afin de pouvoir proposer des prix producteurs fixes, le projet s’appuie sur une équipe de bénévoles, qui travaillent chacun trois heures par mois au magasin et permet donc une baisse des coûts de fonctionnement et donc des prix de vente.
Le temps ne me motivait pas pour grand-chose, mais parfois la curiosité passe par-dessus certains détails.

Après un court trajet de dix minutes séparant Vendôme de ma destination, j’arrive dans la petite ville. L’épicerie solidaire se trouve facilement et génial ! il est possible de se garer juste devant.

Lors de mon entrée dans la boutique, j’ai particulièrement apprécié son agencement, pas de grands rayons occultant l’arrière du magasin, tout est à hauteur d’homme, la plupart des supports sont réalisés en bois de palettes récupérées. Les choix  bio/locale/récup’ vous mettent tout de suite dans l’ambiance.

epicerie-participative-vendomoise

Les rayons sont bien organisés et proposent une grande variété de produits pour une petite épicerie de campagne.

Vous y trouverez des fruits et légumes, du vin, du fromage, un rayon boucherie charcuterie, des huiles… et sur commande du poisson, du pain ou encore des plats cuisinés.

Majoritairement bio, mais surtout local !

De la farine de la ferme des Trois Buissons située à Lunay, des saucissons de la ferme Gorgeat située à Azé, du vin du Domaine de Patrice Colin de la Pente des Coutis de Vendôme. Il y a même les radis d’hiver du voisin d’à côté que la boutique nous propose de goûter gratuitement.

Des produits bio et locaux à des prix accessibles, c’est la promesse du lieu.

Qu’en est-il dans les faits ?

Les tarifs ne sont pas excessifs, mais évidement plus cher qu’en grande surface ; en même temps lorsque l’on se rend dans ce genre de commerce c’est que l’on recherche autre chose : la qualité plutôt que la quantité.

Exemple de tarifs :

– Noisettes locales à 4,75€ le kilo

– Pommes locales (Reinette, Gala, Elstar) à 1,80€ le kilo

– Avocat Bio à 2,35€ pièce

– Poire conférence à 1,80€ le kilo…

Côté bénévoles, ils sont sympathiques et de bons conseils.

Un coin détente avec bibliothèque et jeux pour occuper les petits

J’ai trouvé original et ingénieux ce petit coin détente installé dans le magasin ; qui permet une fois vos courses terminées de boire un café ou un thé, papoter ou lire un livre grâce à la bibliothèque troc, vous pouvez emprunter le livre commencé si vous en déposez un en remplacement.

Cela donne une idée opposée de celle que l’on se fait des courses, habituellement stressante et fatigante.

Les petits auront la possibilité de lire un livre ou de jouer à la marchande, grâce au coin jeux installé pour eux. Ma petite nièce a été surprise et ravie de pouvoir jouer dans cet espace pendant que sa maman découvrait les lieux.

Il est possible d’être adhérent à cette association, la cotisation annuelle est de 12,5€ pour une personne seule ou 25€ pour une famille. Cela vous permet d’avoir une réduction de 5% sur chaque ticket de caisse et de participer à l’aventure en tant que bénévole trois heures par mois.

La boutique est ouverte du mardi au samedi de 8h45 à 12h30 et de 16h à 19h30 mais également le dimanche matin de 9h30 à 12h30.

Mon avis : Une très belle initiative qui je l’espère sera pérenne pour longtemps et saura se multiplier dans d’autres villages.

Hélène,

Blog de Paris à Vendôme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *